L'orgue et la messe

La musique dans le déroulement de la messe
Par pierre Podevin, tiré de préludes n°3 - juin 1993

Une église propre, une gerbe de fleurs, un bon éclairage ... mais aussi de la MUSIQUE, tout cela pour rendre la maison de Dieu accueillante

1. Accueil : 
Les fidèles arrivent. L'organiste les accueille à sa manière, répétition de chants (éventuellement).

L'organiste peut jouer 10 mn avant le début de la célébration une pièce un peu longue, mais aussi plusieurs pièces plus courtes. Choisir les pièces en fonction de la "couleur" du jour et des temps liturgiques (Avent, Noël, Carême, Passion, Pâques ...)

2. Ouverture :

2.1. Mot d'accueil : Chant
2.2. Acte pénitentiel : Refrain ou chant
2.3. Gloria
2.4. Prière

Il est parfois bon de séparer la répétition du chant (quand elle a lieu) du début de la célébration.
Un prélude au chant d'ouverture est toujours bien venu. Mais, on peut également jouer seul l'accompagnement du chant d'ouverture en guise de prélude.

Une courte improvisation de l'organiste peut mettre les fidèles dans l'attitude d'écouter la parole de Dieu et faire une bonne transition entre les 2 rites.
A défaut d'improvisation, on peut reprendre, seul, l'accompagnement du refrain et d'une dernière phrase du Gloire à Dieu ou le refrain du chant d'ouverture.

3. Parole
3.1. 1ère lecture
3.2. Chant du psaume
3.3. 2nd lecture
3.4. Acclamation ou alleluia
3.5. Evangile
3.6. Acclamation ou alleluia
3.7. Homélie
3.8. Silence
3.9. Profession de foi
3.10. Prière universelle : Refrain

Un silence après l'homélie permet d'intérioriser la Parole de Dieu et son commentaire. Il est toujours très apprécié là où il se pratique. Ce silence gagne à être nourri par une courte pièce d'orgue (une minute ...). Veiller à ce que la musique ne soit pas trop "accrochante" pour permettre la méditation de chacun.

4. Eucharistie :

4.1. Présentation des dons
4.2. Prière eucharistique : dialogue chanté
4.3. Préface
4.4. Sanctus
4.5. Anamnèse
4.6. Doxologie
4.7. Notre père
4.8 Agnus
4.9. Communion : chant de procession

Le rituel de la messe donne 3 possibilités pour faire la présentation des dons. Les voici dans l'ordre d'importance :
- la musique enveloppe toute l'action ;
- un chant accompagne le texte ;
- le prêtre dit à voix haute les textes du missel.
La pièce d'orgue peut être plus développée et brillante. Bien minutée, le prêtre ne la coupera pas avec impatience.

S'il n'y a pas de chant pendant la procession de communion, l'organiste joue en soliste. Dans le cas contraire, il joue après le chant. La pièce doit durer le temps de la procession ou du silence qui la suit (deux minutes ...). L'atmosphère de cette pièce devra favoriser la prière personnelle des fidèles ... et de l'organiste.

5. Envoi :

5.1. Prière
5.2. Dialogue chanté
5.3. Bénédiction
5.4. Envoi chanté

Une pièce peut accompagner le départ des fidèles. Elle peut être brillante, vive et gaie.
Mais attention à ne pas obliger les fidèles qui souhaitent se parler avant de se disperser, à crier dans l'église.